Découvrez le Groupe Sextant
logo allo tpe du groupe sextant

Pharmacie : Comment augmenter sa rentabilité ?

Tous les professionnels effectuant des encaissements souhaitent augmenter leurs ventes, leurs chiffres d’affaires. Les pharmaciens et/ou pharmaciennes gérant d’une officine le souhaitent également.

La crise sanitaire ainsi que l’évolution du digital ont fortement fait évoluer les modes de consommation des français. Cette tendance impacte toutes les entreprises et plus spécialement les pharmacies que ce soit pour l’achat de médicaments sous prescription médicale, de médicament en accès libre et pour les produits parapharmaceutiques (diététique, hygiène, …).

De nouveaux circuits de ventes font leur apparition dans les pharmacies ces dernières années pour répondre aux attentes de leurs clients/patients.

 

Pharmacie : optimiser le parcours d’achat des clients

 

Pharmacie : le parcours client classique

Habituellement, quand un patient, un client se dirige dans une officine c’est qu’il désire obtenir un traitement suite à une prescription médicale ou bien un produit qui répond à un besoin précis. Lors de son arrivée dans la pharmacie, il doit se rendre à un des comptoirs où se trouve un pharmacien, il effectue ensuite son paiement avant de quitter le point de vente. Le parcours client classique en pharmacie laisse peu de place aux clients pour l’achat d’impulsion de médicaments en accès libres ou parapharmaceutiques.

Pharmacie : l’apparition de nouveaux parcours client

L’évolution des nouvelles technologiques et des solutions d’encaissement permet aux pharmacies de disposer des moyens nécessaires pour s’adapter aux besoins des consommateurs. Pour encourager l’achat d’impulsion et continuer à se développer, des pharmacies ont mis en place de nouveaux parcours d’achat.

Pharmacie : Dissocier l’obtention de médicaments et le paiement

Depuis quelques années, certaines pharmacies ont décidé de dissocier l’obtention de médicaments sous ordonnance de la partie paiement. Avec ce nouveau modèle de vente, le patient continue de se rendre à un des comptoirs pharmacien pour obtenir le traitement prescrit par son médecin, comptoirs qui se situent habituellement au fond de l’officine. Le pharmacien se charge de donner ses médicaments au patient, d’effectuer la partie encaissement santé, c’est-à-dire le traitement de la carte vitale et de la carte mutuelle.

Les médicaments sont donnés au patient dans un sac fermé sur lequel est étiqueté ou agrafé un papier signalant le traitement et si besoin le montant restant à la charge du patient. Le paiement est ensuite réalisé en caisse à la sortie de l’officine. Un circuit d’achat semblable à celui des supermarchés.

Avec ce nouveau modèle de parcours clients, les consommateurs doivent parcourir l’intégralité de la pharmacie pour se diriger vers la caisse. Ainsi, les clients/patients circulent dans les rayons avant de réaliser leur paiement et peuvent regarder les produits en accès libre (médicaments sans ordonnance, cosmétiques, …). Cette solution permet de favoriser l’achat d’impulsion et donc d’augmenter les ventes.

Pharmacie : l’installation de bornes de commandes

Dans la même idée que le modèle présenté précédemment, les bornes de commandes ont fait leur apparition dans quelques pharmacies pour la vente des produits parapharmaceutiques et en vente libre. La totalité de ses produits sont disponibles sur les bornes de commande présentes dans la pharmacie. Le client/patient sélectionne sur la borne ses produits, valide sa commande et choisit son mode de règlement : par carte bancaire via le terminal de paiement (TPE) incorporé à la borne ou en espèces à la caisse.

Lorsque le paiement est effectué par carte bancaire via le terminal de paiement (TPE) intégré à la borne de commande, celle-ci imprime un ticket permettant au client/patient de récupérer sa commande au point de retrait prévu à cet effet dans l’officine.
Lorsque le client/patient décide d’effectuer son paiement en espèces, la borne de commande imprime un ticket qui lui permet de régler ses achats en caisse et de récupérer sa commande.

L’intégration de bornes de commandes dans une officine, leur permet de proposer un catalogue produit plus grand sans avoir à intégrer l’ensemble des références dans leurs rayonnages. De plus, les pharmacies peuvent également en profiter pour alléger leurs étagères et ainsi offrir à leurs clients/patients un espace de vente aéré.

 

Pharmacie : la vente en ligne

 

Ces dernières années, avec l’évolution du digital, la consommation des français en ligne a fortement augmenté. Il est donc nécessaire pour les pharmacies de s’adapter à ce mode de consommation en se développant sur le web.

Drive : commande en ligne et retrait en pharmacie

Le Drive ! Nous en avons tous déjà entendu parlé, et ce principalement en supermarché. Un système de commande en ligne (site internet, application) et de retrait en point de vente.

Des pharmacies ont mis en place ce système que ce soit pour la commande de médicament sous prescription médical, en accès libre ou de produits parapharmaceutiques.

Concernant les produits en ventes libres ou parapharmaceutiques, le client/patient sélectionne sur l’application ou le site web de la pharmacie ses produits, valide sa commande, sélectionne le jour et l’heure de retrait et choisit son mode de paiement. Le client peut effectuer son règlement directement en ligne par carte bancaire ou bien en pharmacie du retrait de sa commande.

Concernant les médicaments sous ordonnance, le client/patient doit tout d’abord envoyer une photo de son ordonnance pour commander son traitement, puis choisir le jour et l’heure de retrait de celle-ci. Le paiement des commandes de médicaments sous prescription médicale s’effectue lors du retrait en pharmacie car l’utilisation de la carte vitale et de la carte mutuelle est nécessaire.

Avec ce nouveau parcours client, les pharmacies répondent aux besoins des consommateurs en leur proposant un circuit d’achat personnalisé et répondant à leurs attentes. Cela permet également de fluidifier le passage en caisse lors des périodes d’épidémies.

Pharmacie : commande en ligne et livraison à domicile

La commandes en ligne avec livraison à domicile est un système de vente qui a fortement évolué et qui est de plus en plus demandé par les consommateurs. Certaines pharmacies ont alors développé ce parcours pour les médicaments en accès libre, les produits parapharmaceutiques mais aussi pour le médicament sous ordonnance.

Concernant les médicaments en vente libre et les produits parapharmaceutiques, l’achat se réalise de manière identique à n’importe quel achat de produits en ligne.

Concernant les médicaments sous ordonnance, cela est un peu différent. Le client/patient se rend sur le site internet de la pharmacie où il souhaite passer commande. Il doit envoyer une photo de son ordonnance, de sa carte vitale et de sa carte mutuelle puis choisir sa formule de livraison en fonction de son adresse et valider sa commande. Si un montant reste à la charge du client pour son traitement, le paiement s’effectue en ligne par carte bancaire.

Pour la livraison de médicaments sous ordonnance, des pharmacies proposent même de récupérer l’ordonnance du client/patient, sa carte vitale et sa carte de mutuelle grâce à un service de coursier. Le client/patient rassemble l’ensemble des documents dans une enveloppe fermée afin d’en assurer la confidentialité et le coursier vient la récupérer. La totalité des documents sont remis au client/patient à la livraison de sa commande.

Pour les personnes en situation de handicap, pour les personnes âgées ou encore les personnes ayant des difficultés à se déplacer, la livraison à domicile présente de nombreux avantages.

La mise en place de ces nouveaux modèles de ventes dans les pharmacies leur permet de proposer à leurs clients/patients un parcours d’achat personnalisé et adapté à leurs attentes. Elles augmentent ainsi leur nombre de clients, de ventes et donc leur chiffre d’affaires.

 

Le Groupe Sextant, expert en solutions d’encaissement propose aux pharmacies conseille et accompagnement dans le choix de leur solution d’encaissement en fonction de leur besoin et de leur développement.

Les dernières actualités
Partager cette actualité :
Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest